La France Insoumise

Qu’est-ce que la France insoumise ?

La France insoumise est un mouvement citoyen qui soutient la démarche et les idées portées par Jean Luc Mélenchon à travers le programme l’Avenir en Commun.

 

Au-delà des partis, la France insoumise est une force politique qui rassemble les citoyens pour réinventer la démocratie française et inverser le rapport de force des politiques traditionnelles.

 

A ce jour, 250 000 signataires en ligne soutiennent la candidature de Jean-Luc Mélenchon. 2633 groupes d’appuis maillent le territoire pour donner la dynamique locale aux deux élections à venir.

Construction du programme : l’Avenir en commun

Initié en février 2016 lors du lancement de la campagne présidentielle, le mouvement s’est formé autour de la construction de son programme : l’Avenir en commun. Ce dernier est issu du programme défendu en 2012 par Jean-Luc Mélenchon enrichi de 3000 contributions citoyennes postées sur la plateforme internet entre février et août 2016. Complété par des auditions programmatiques, les contributions ont été priorisées et ordonnées lors de la Convention de Lille. Ce sont 650 insoumis et insoumises des groupes locaux qui ont été tiré-e-s au sort pour venir participer à cette convention et voter pour prioriser 10 mesures phares du programme. En tout, 77 000 personnes ont approuvé ce travail collectif qui a donné naissance à l’Avenir en commun.

 

Les candidat-e-s pour les législatives défendent le même programme que le candidat à l’élection présidentielle afin d’avoir une majorité au parlement capable de mettre en œuvre le programme proposé.

Une campagne législative inédite

La Convention de Lille a défini les grandes lignes d’une campagne législative inédite, originale, citoyenne et représentative du peuple français en dessinant un processus nouveau pour les investitures aux législatives favorisant l’émergence de candidatures citoyennes, de représentants des luttes et de la société civile.

 

Cette démarche constitue un vrai rafraîchissement et l’arrivée d’un grand nombre de citoyens qui ne s’étaient jamais engagés en politique auparavant.
Pour coordonner les candidatures et veiller à la parité, à la diversité sociale et politique des candidat-e-s sur le terrain, un Comité Electoral National est né. Il est composé de membres des groupes d’appuis locaux, de représentants de l’espace des luttes (syndicales, associatives…) ainsi que de représentants de l’espace politique soutenant la France Insoumise (PG, PCF, NGS, Ensemble…) Une fois encore, les membres ont été tirés au sort pour garantir un rafraîchissement de sa représentativité.

 

 

Un processus qui vient d’en bas

Les citoyens interpelés par la démarche innovante et le programme de la France Insoumise se sont réunis localement une première fois fin novembre pour identifier un vivier de candidat-e-s potentiel-le-s. Les assemblées locales ont permis de sélectionner des profils pertinents afin de les faire remonter au Comité Electoral National. Ce comité a ainsi validé une première partie des candidatures en décembre.

 

Les groupes locaux se sont à nouveaux réunis pour élargir le premier cercle, ou proposer de nouvelles candidatures. Les deuxièmes réunions des circonscriptions locales ont eu lieu en janvier. A la fin janvier, le Comité Electoral avait validé plus de 410 candidatures.

Au niveau national, voici quelques chiffres sur les candidat-e-s titulaires investi-e-s par la France Insoumise (statistiques issues du rapport du 22 janvier):

  • La moyenne d’âge des candidat-e-s est de 43 ans
  • 53 % sont non encarté-e-s dans une organisation politique
  • 50,8 % sont membres d’un syndicat (CGT, FO, Solidaires, Confédération Paysanne, syndicats étudiants… )
  • 72 % ont un engagement associatif
  • 13,5 % exercent un mandat électoral

 

Nouveaux, encartés ou non, jeunes ou âgés, hommes et femmes de divers horizons sont maintenant les candidat-e-s officiel-e-s pour proposer le programme l’Avenir en commun et représenter la France insoumise lors des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 dans l’Hérault.

Publicités